Jury

Gérard Hostein – Président du jury

Co – Directeur et professeur de trompette au conservatoire d’Antibes jusqu’en 2020, Gérard Hostein a été le grand artisan du développement des classes de cuivres dans la ville d’Antibes et sa région.

Il a étudié au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris ou il a obtenu, un 1er prix de trompette dans la classe de Pierre Thibaud.

Sa carrière de trompettiste commence à l’orchestre philharmonique de Strasbourg, l’ensemble inter contemporain 2E2M à Paris, pour intégrer ensuite l’orchestre philharmonique de l’Etat du Minas Gérais au Brésil et celui de l’orchestre philharmonique d’Etat de Paraíba.

De retour en France, en septembre 1983, il est reçu trompette solo à l’orchestre philharmonique de l’Opéra de Nice, place qu’il occupa jusqu’en 1998.

De 2000 à2020, il est chargé de la direction du Conservatoire de Musique et d’Art Dramatique d’Antibes- Juan-les-Pins. Pour motiver les jeunes musiciens des classes de cuivres des écoles de musique du département, il créé et dirige pendant 15 ans, le Brass Band Méditerranée, avec le pari ambitieux de produire avec cet orchestre des spectacles liant le théâtre et la musique .

Bastien Baumet

Né en 1988, Bastien débute son apprentissage musical à l’âge de six ans dans le sud de la France et obtient tous ses diplômes au conservatoire de Nîmes (2003) et au conservatoire de Villeurbanne (2005).

En 2006, à 17 ans, il est reçu premier nommé au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris. En 2006, il est lauréat du Concours Européen pour Jeunes Solistes au Luxembourg.

Bastien est Euphonium solo du Paris Brass-Band (Champion de France 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2018, Vice Champion d’Europe 2019).

Par ailleurs, depuis 2006, il est régulièrement sollicité par des formations telles l’Orchestre National de Lyon, l’Orchestre Philharmonique de Radio-France, l’Orchestre de l’Opéra National de Paris, l’Orchestre National du Capitole de Toulouse, l’Orchestre National de France, …

En 2007, Bastien est nommé, sur concours, euphonium solo de l’Orchestre d’Harmonie des Gardiens de la Paix de la Préfecture de Police de Paris. En 2008, il remporte le 1er prix du concours international de JEJU en Corée du Sud, un des concours les plus prestigieux pour euphonium. En juin 2012, il gagne le prix de soliste à l’Open d’Amboise de Brass-band.

Il est nommé professeur au Conservatoire du 13ème arrondissement en juillet 2011. Il enseigne également au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon depuis 2017. Depuis 2008, Bastien se produit régulièrement en soliste en France et à l’étranger, où il y donne récitals, concerts en soliste avec brass band, Orchestre d’Harmonie ou Symphonique en combinant avec des master-class.

En Janvier 2012 il sort son premier CD « Art of the Euphonium » chez la maison de disque Indesens. En 2014, il produit son deuxième disque « Portraits » en duo avec Alexis Demailly (cornet solo de l’Opéra de Paris). Son troisième album s’appelle « Romance » enregistré avec Mathilde Nguyen au piano en 2016. « Radiance » enregistré avec la Musique de l’Air de Lisbonne, est sorti en 2019. En 2020, il enregistre un nouveau CD “Ascension” avec Alexis Demailly et le Brass band Fribourg.

Bastien est artiste Besson (Buffet Crampon) et artiste Denis Wick (embouchures et sourdines).

Micaël Cortone d’Amore

Né à Nice en 1970, Micaël Cortone d’Amore débute ses études musicales au C.N.R. de Nice, tout d’abord en classe de piano.

A 12 ans, sa rencontre avec Bruno Zambon, professeur de tuba, fut déterminante dans ce qui allait devenir sa carrière. Il obtient un 1er Prix en saxhorn-basse en 1987, puis un 1er Prix en tuba en 1991. Le grand tubiste Melvin Cubertson fut son maître de 1991 à 1995. Tout d’abord au Conservatoire de Perpignan où il obtint un Prix d’Excellence en 1993, puis au C.N.S.M. de Lyon où il fut admis cette même année.

En juillet 1995, Micaël Cortone d’Amore est engagé comme Tuba Solo à l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg et professeur de
tuba au C.N.R. de Strasbourg. Durant 15 années, il dirigea le grand ensemble de cuivres du Conservatoire. Depuis 2010, il enseigne le tuba à la Haute Ecole des Arts du Rhin.

En parallèle, il se produit régulièrement en soliste, tant en récital avec piano qu’avec l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg avec lequel il a interprété le Concertino de Jan Koetsier en octobre 1996, puis le Concerto de John Williams en mars 2001.

En tant que chambriste, il a été le tubiste de l’Euro Brass Quintet Strasbourg et fait partie du quatuor opus 4 depuis 2002.

Guillaume Dionnet

Tuba solo de l’Orchestre National de Lyon, chambriste et professeur de tuba au CNSM de Lyon, Guillaume Dionnet figure parmi les tubistes les plus curieux, généreux et complets de sa génération.

Après s’être perfectionné auprès de Gérard Buquet et Jens Mac Manama au CNSMD de Paris, Guillaume intègre l’Orchestre National de Lyon (dir. Nikolaj Szeps-Znaider) au poste de tuba solo en 2007.

En parallèle, il joue avec l’Orchestre Philharmonique de Radio-France ou l’Orchestre de la Suisse Romande sous la direction de Neeme Jarvi, Mikko Franck, Klaus Mäkelä ou Alan Gilbert dans des salles prestigieuses telles que la Philharmonie de Berlin, le Concertgebouw d’Amsterdam, le Suntory Hall à Tokyo, Carnegie Hall à New York, …

Au sein de l’Auditorium – Orchestre National de Lyon, Guillaume développe de nombreux projets. Il fédère musicien.ne.s, chanteur.se.s et comédien.ne.s dans le domaine des spectacles jeune public, enregistre le CD Tribute to Lady Day avec l’Ensemble de Cuivres et Percussions de l’ONL, réalise un récital tuba et orgue et joue en soliste le concerto pour tuba et orchestre de Ralph Vaughan-Williams accompagné de l’ONL en 2009.

S’épanouissant dans les projets collectifs, Guillaume est membre du Bokeh Tuba Quintet et du quatuor de cuivres Caeli.

Il co-fonde également onLy Brass Quintet avec lequel il remporte le 3ème prix au Concours International de Musique de Chambre de Lyon en 2012.

Professeur expérimenté, Guillaume est un partenaire privilégié des académies Eurocuivres, Caluire et Cuivres, Make It Brass (LUX) et Eurocuivres ASIA (TWN).
Fort de toutes ces expériences, Guillaume enseigne depuis 2017 au CNSMD de Lyon aux côtés d’Arnaud Boukhitine et Bastien Baumet.

Guillaume Dionnet joue les instruments Melton:

– F Tuba Melton 4260 Tradition
– C Tuba Melton 2000
– Bb Tuba Melton 197/2

Vianney Desplantes

Musicien éclectique et multi-instrumentiste, formé au Conservatoire National Supérieur de Paris et à La Sorbonne, Vianney Desplantes s’épanouit au contact de nombreuses esthétiques musicales.

Avec l’euphonium, le saxhorn ou l’alboka, il navigue avec joie de la musique de chambre à l’improvisation libre, en passant par la musique traditionnelle, les musiques du monde et l’orchestre symphonique.

Il est membre d’Opus 333, de Kolinga, de l’ONCEIM, de l’Organik Orkeztra et du collectif basque Bilaka. Il collabore également avec des ensembles d’esthétiques très variées : l’Orchestre National de France, l’Orchestre Philarmonique de Radio France, l’orchestre Les Dissonances, les ensembles Le Balcon, 2e2m, Links, Muzzix etc. 

Il est lauréat des 1ers prix des concours de Tours, de l’UFAM et du concours Bellan.

En 2017, il est également « Musicien – jazz et musique classique » de la fondation Lagardère.

Depuis 2015, Vianney Desplantes est également artiste Willson. Il a spécialement développé avec eux le modèle Willsax.